Pâques aixoises pour Capuçon

80

Aix-en-Provence va vivre la naissance d’un nouveau festival. Directeur musical : le violoniste Renaud Capuçon

Photo Cyril Hiely
Renaud Capuçon, directeur musical du nouveau festival d’Aix-en-Provence.

 

Le premier festival de Pâques d’Aix-en-Provence, c’est avant tout l’histoire de la rencontre de trois hommes : un mécène, le président du groupe Crédit Mutuel – CIC Michel Lucas, un directeur de théâtre Dominique Bluzet et un musicien, Renaud Capuçon.

Rencontres croisées pour une naissance prestigieuse. Et le violoniste français, qui est aussi désormais le directeur artistique de la manifestation, souligne combien l’union de ces personnalités est intense autour du projet. «Des engagements d’autant plus importants, souligne Renaud Capuçon, qu’ils sont pris pour cinq ans. Par les temps qui courent, c’est peu commun.»

«L’axe principal qui guide mon travail est la transmission entre les générations»

Lorsqu’on lui demande quels sont les axes qui ont guidé ses choix artistiques pour la première édition, il répond sans hésiter : «Un axe principal, celui de la transmission entre les générations. Et cet axe guidera toujours notre travail pour les années qui suivent. Ça me semble vraiment important d’unir, au sein d’une même programmation, un garçon comme le violoncelliste Edgar Moreau, qui vient d’obtenir la Victoire de la musique dans la catégorie révélation soliste instrumental de l’année, et Alfred Brendel qui donnera une conférence sur l’humour dans la musique. Et que dire d’Herbert Blomstedt qui, à 85 ans passés, viendra diriger l’orchestre des jeunes Gustav Mahler. Pour moi, le festival de Pâques d’Aix c’est ça. Puis il y aura chaque année une création contemporaine et un compositeur à l’honneur. Nous débutons cette année avec Jorg Widmann pour la création et Henri Dutilleux pour le portrait…»

www.festivalpaques.com, 08 2013 2013.